Découvrez les grandes thématiques de notre programme ci-dessous :

Faire entrer les animaux dans la Constitution française

En demandant l’entrée des animaux dans la Constitution française, nous plaçons l’État face à ses responsabilités vis à vis des animaux.

> En savoir plus

Animaux de compagnie

Afin que la France, qui détient le plus grand nombre d’animaux de compagnie (1 foyer sur 2 en moyenne), renonce à être le pays de l’abandon et des mauvais traitements sur les animaux, LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX préconise les mesures du chapitre précédent (mesures innovantes) et celles qui suivent.

Dans le chapitre précédent, LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX a demandé :

  • LE PERMIS DE DÉTENIR UN ANIMAL
  • UN NUMÉRO VERT pour signaler les mauvais traitements et actes de cruauté sur les animaux ;
  • UNE AMENDE FORFAITAIRE IMMÉDIATE pour les mauvais traitements infligés à des animaux ;
  • UNE POLICE  SPÉCIALE  POUR  LES  ANIMAUX  SUR  INTERNET  ET  DANS  LA  VIE COURANTE ;
  • L’ENSEIGNEMENT DU RESPECT DES ANIMAUX À L’ÉCOL

C’est l’Office Français de la Condition animale, préconisé dans ce programme, qui serait essentiellement requis pour ces tâches.

> En savoir plus

Animaux sauvages

La loi ne reconnaît pas la sensibilité des animaux sauvages alors que la science démontre qu’ils possèdent des circuits nerveux qui les rendent sensibles à la douleur, ont une vie sociale, une intelligence et une sensibilité émotionnelle. Aussi LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX demande les mesures suivantes :

> En savoir plus

Conclusion

Ce programme peut paraître utopiste au regard des habitudes de notre société aujourd’hui. Ses auteurs en ont conscience. En même temps, il est conçu avec du bon sens si l’on reconnait que l’animal est un être sensible, intelligent, doué de sentiments et même de valeurs comme le démontre de plus en plus de scientifiques.

 

Il pourra être adapté aux différentes circonstances pour être appliqué au mieux. L’important est que la condition animale progresse au plus vite. C’est une question de justice dans notre société. Il en va de notre dignité.

Animaux de consommation (d'élevage, de boucherie, d'habillement, de décoration)

Dans l’absolu, le Parti Citoyen Pour les Animaux souhaite que l’humanité adopte une alimentation végétalienne équilibrée, bonne pour la santé humaine, bonne pour les animaux et bonne pour la sauvegarde de la planète, l’élevage industriel étant une des trois principales sources de dérèglement climatique et de pollution.

> En savoir plus

Animaux de compagnie sans foyer, à l'état libre

Très proches de nous et en même temps livrés à eux-mêmes, ces animaux ont besoin de toute notre protection. Il en résulte les mesures suivantes :

> En savoir plus

Animaux de loisirs et de travail

LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX considère que dès lors que les traditions entraînent des souffrances ou la mort des animaux, elles n’ont plus lieu d’être.

Il s’en suit les propositions suivantes :

> En savoir plus

Animaux de recherche

LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX soutient la décision du Parlement européen (667 députés POUR et 4 CONTRE) d’établir un plan  pour  mettre  fin  aux  expériences  sur  les  animaux,  tant  pour  les  tests  réglementaires,  l’enseignement  que   pour  la  recherche fondamentale.

Il est scientifiquement prouvé aujourd’hui que les animaux sont sensibles à la douleur et à la souffrance morale. Il apparait donc indispensable de respecter leurs besoins physiologiques, leur organisation sociale, familiale, et leurs spécificités en tant qu’êtres vivants partageant avec nous une même planète, unique !

> En savoir plus

JE SOUTIENS LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX