Pour un candidat qui se présente dans une circonscription aux élections législatives, c’est près de 100 000 personnes touchées par le message de la cause animale.

PRÉSENTATION MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX (MPLA)

 

LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX (MPLA) s’est créé le 1er mars 2017 sous une forme associative après avoir travaillé pendant près de deux ans sans structure officielle. Aujourd’hui il est un parti officiel, indépendant, reconnu par la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques. Il a pour mission de défendre les animaux et d’obtenir un maximum de progrès pour eux dans notre société.
Ce sont des bénévoles très motivés et compétents qui travaillent à la réussite du MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX : conception du logo, rédaction des documents, réalisation et tenue du site internet, recrutement des candidats …
Deux caractéristiques du Parti Citoyen Pour les Animaux :
– les personnes qui y sont actives et/ou candidates sont toutes des personnes qui agissent “sur le terrain” pour les animaux, d’une façon ou d’une autre.
– les responsables qui recrutent les bonnes volontés et les candidats le font avec un état d’esprit ouvert sur la bienveillance, le respect de tous (aucun jugement sur qui que ce soit), le sens de la solidarité et du travail en fonction de la disponibilité de chacun et la gratitude pour les efforts fournis.
LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX présentera 50 candidats minimum aux prochaines élections législatives de 2022. Il a besoin de votre aide pour les soutenir car le coût d’une campagne pour chaque candidat se situe entre 1 500 et 2 000 euros. Ces élections législatives sont les seules qui permettent une aide de l’État, indispensable pour financer les élections suivantes et les actions du MPLA à venir. En attendant, le MPLA propose des chartes à signer par les candidats de tous bords politiques aux élections municipales, départementales, régionales, sénatoriales et européennes afin qu’ils s’engagent durablement et de façon éclairée pour les animaux.
Pour nous soutenir, vous pouvez :
. faire un don et/ou à adhérer. La réglementation oblige qu’il n’y ait que les particuliers qui puissent donner de l’argent à un parti politique, jusqu’à 7 500 euros par an. Vous pourrez récupérer 66 % de votre don/adhésion en déduction fiscale, dans la limite de 20 % de votre revenu. Un reçu officiel vous sera adressé chaque  fin d’année.
. prêter de l’argent qui vous sera rendu dès la première année de l’aide de l’État, en l’occurrence en 2023. Un parti peut emprunter jusqu’à 15 000 euros.
. parler du Mouvement Pour Les Animaux autour de vous à un maximum de personnes en les invitant à nous soutenir et à voter pour les candidats du MPLA.

MERCI de tout cœur pour les animaux !

ÊTRE CANDIDAT, C’EST :
Avant tout être disponible pour répondre aux médias. Des formations auront lieu pour familiariser les candidats à l’exercice de la prise de parole en presse écrite, radio et télévision.  Ils bénéficieront d’argumentaires très approfondis sur chaque aspect de la condition animale.
– Le MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX demande aux candidat(e)s de lui envoyer par courriel, en format JPEG, une jolie photo de lui ou d’elle avec (facultatif) un animal tout près de son visage  Pour mieux se rendre compte, il suffit de consulter la présentation des candidats déjà sur le site – onglet “candidats 2022” dans l’onglet “Élections”. Concernant la courte présentation qui accompagne leur photo sur le site, la présidente la met au point avec chaque candidat(e).
Les formalités administratives et démarches pour les candidats aux élections législatives sont les suivantes :
. Remplir un formulaire d’engagement officiel et se rendre à la préfecture de sa circonscription pour faire valider ses documents d’inscription : formulaire rempli, attestation de casier judiciaire vierge numéro 3 (que l’on peut se procurer facilement sur internet) et la photocopie de la carte d’identité ou passeport.  Avec la crise sanitaire due à la Covid, il est possible que tout se fasse par internet.
. Le candidat est chargé de trouver son suppléant (de sexe opposé pour la parité). S’il n’y parvient pas, les responsables du parti l’aident.
. Chaque candidat doit avoir son mandataire financier (obligatoire même si les candidats n’ont pas de budget à gérer). Celui-ci lui est fourni par Le Parti Citoyen Pour les Animaux qui adopte le principe – autorisé par la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques – qu’un candidat puisse être le mandataire financier d’un autre. Ce mandataire financier n’a rien à faire, à part renvoyer un dossier vide à la fin de la campagne. En effet, Le MPLA prend en charge tous les frais. Pour terminer les démarches administratives : le candidat doit ouvrir un compte dans une banque, n’importe laquelle, pour lequel la banque attestera qu’il n’y a eu aucun mouvement. Avec un peu de chance, cette obligation aura changé en 2022.
De toutes les manières, l’équipe dirigeante du MPLA aide les candidats au maximum. Ils sont reliés aux dirigeants par téléphone et mail en permanence. Cette organisation a très bien marché en 2017.
 

JE SOUTIENS LE MOUVEMENT POUR LES ANIMAUX