CORONAVIRUS : « CE N’EST PAS UNE GUERRE MAIS LE SIGNAL QUE NOUS DEVONS CHANGER »

Loin d’une « nature toute puissante qui reprendrait ses droits » ou chercherait à « se venger », la crise sanitaire mondiale qui a mis la planète au pas serait en réalité une conséquence de nos modes de vie, où l’humain a oublié qu’il n’était pas seul sur Terre mais membre d’un tout. L’analyse de Marie-Pierre Puech, vétérinaire depuis quarante ans, fondatrice de Goupil Connexion et de l’Hôpital pour la faune sauvage.

Lire la suite…

CONDITION ANIMALE, CORONAVIRUS ET CONFINEMENT : DES ORIGINES AUX CONSÉQUENCES

Article rédigé par le groupe thématique « Condition animale » de La France insoumise.

Le terme « zoonoses » est créé par le médecin allemand Rudolf Wirchow en 1855. Il désigne des maladies qui se transmettent naturellement des animaux vertébrés aux êtres humains et vice-versa (définition officielle de l’OMS en 1959). Selon l’OIE (Organisation Mondiale de la Santé Animale), 60 % des 1 400 agents pathogènes humains sont d’origine animale et 75 % des maladies animales émergentes peuvent contaminer l’Homme.