CORONAVIRUS : « CE N’EST PAS UNE GUERRE MAIS LE SIGNAL QUE NOUS DEVONS CHANGER »

Loin d’une « nature toute puissante qui reprendrait ses droits » ou chercherait à « se venger », la crise sanitaire mondiale qui a mis la planète au pas serait en réalité une conséquence de nos modes de vie, où l’humain a oublié qu’il n’était pas seul sur Terre mais membre d’un tout. L’analyse de Marie-Pierre Puech, vétérinaire depuis quarante ans, fondatrice de Goupil Connexion et de l’Hôpital pour la faune sauvage.

Lire la suite…

241 ORGANISATIONS DE LA PROTECTION ANIMALE DEMANDENT L’INTERDICTION MONDIALE PERMANENTE DES MARCHÉS D’ANIMAUX SAUVAGES.

Code Animal s’associe à 241 autres organisations de la Protection Animale via une lettre commune à l’Organisation Mondiale de la Santé pour demander une interdiction mondiale permanente des marchés de la faune.

La lettre, initiative de World Animal Protection, demande qu’en plus de recommander une interdiction mondiale des marchés de la faune, l’OMS doit demander aux gouvernements d’interdire l’utilisation de la faune dans la médecine traditionnelle. 

Lire la suite…