Mobiliser le parlement finlandais contre la fourrure animale

ALERTE A DIFFUSER MASSIVEMENT SVP : avant le «31 octobre 2015
La Finlande est responsable de la fourrure en Chine, pour avoir dans les années 80 vendu des chiens viverrins à la Chine pour qu’elle commence ces vils élevages. La Finlande reste le plus grand producteur de fourrure de renard au monde, et malgré le tollé mondial en mai dernier, le nouveau Parlement a décidé d’abandonner le groupe Bien être Animal, censé agir avec les autorités contre les effroyables conditions de vie des milliers de renards et de visons dans leurs élevages, rejoignez cet évènement svp, avec la lettre à copier/coller (ou directement sur le blog Société Anti Fourrure) et réclamons l’abolition de la fourrure .
En mai dernier, les Finlandais ont livré une initiative nationale pour mettre fin à l’élevage pour la fourrure en Finlande, au Parlement, sur l’année 2013, et elle a été signée par 70.000 personnes Finlandaises environ. L’initiative a été traitée au Parlement et même si elle a été objectée, la plupart des parlementaires ont déclaré que des améliorations concernant le bien-être des animaux à fourrure étaient nécessaires et qu’elles devraient être mises en avant sur la quatrième année à venir. En l’an 2015 plus de 200.000 personnes dans le monde (dont environ 20.000 en Finlande) ont signé une pétition pour exiger la fin des fermes à fourrure en Finlande. En mai 2015, une démonstration historique a été organisée à Helsinki contre l’élevage pour la fourrure. Ce fut historique car elle a été rejointe par près de 1000 personnes. Simultanément, un démonstration contre l’élevage pour la fourrure en Finlande a été organisée à Paris près de l’ambassade de Finlande, et l’ambassadeur a reçu les militants responsables du collectif. Un long débat a eu lieu pendant près d’une heure sur le sujet alors, et cela a été organisé par la Société Anti-Fourrure France. Avec cet événement, nous voulons rappeler aux parlementaires de la Finlande la hauteur de leurs promesses et de prendre les mesures nécessaires pour au moins améliorer le bien-être animal, comme promis, sans plus tarder. Aussi, nous exigeons qu’au nom de la démocratie ces milliers de personnes réclamant la fin de fermes à fourrure en Finlande, soient entendues et que l’élevage pour la fourrure en Finlande finira par être aboli avec un temps de transition. Cela a déjà été suggéré par Animalia et SEY Finlande………..
Pour écrire au Parlement Finlandais : merci d’ouvrir ce lien