Initiatives - Europe

Succès monumental pour les lapins en Europe

ciwf.fr 14 mars 2017

iStock_82552621_XLARGE.jpg

Aujourd’hui marque une étape incroyablement positive pour les lapins d’élevage en Europe : les députés européens ont voté en faveur d’une législation spécifique à l’espèce lors du vote en plénière ce jour au Parlement européen.

Célébrer une double victoire

En janvier, les membres de la commission Agriculture du Parlement européen ont voté en faveur d’un rapport qui listait les principales améliorations nécessaires pour le bien-être des lapins. Environ 320 millions de lapins d’élevage* sont concernés dans toute l’UE. Cependant, l’amendement qui prévoyait une législation spécifique à l’espèce n’avait pas été adopté à ce stade.

Nous sommes ravis que les députés aient voté aujourd’hui en faveur du rapport demandant la suppression progressive des cages et l’amélioration des conditions d’élevage des lapins. En outre, nous sommes heureux de dire que l’amendement demandant une législation spécifique à l’espèce a également été voté.

Un travail de longue haleine

Actuellement, plus de 99% des lapins élevés pour leur viande dans l’UE passent leur vie confinés dans de minuscules cages sans aménagement, incapables d’exprimer leurs comportements naturels. Ce rapport offre la plus grande opportunité d’obtenir une législation spécifique à l’espèce pour les animaux d’élevage en plus d’une décennie. Tous les regards se tournent maintenant vers la Commission pour prendre en compte le bien-être des lapins d’élevage à travers de nouvelles lois potentielles qui aideront à créer Une nouvelle ère sans cage pour les lapins à travers l’UE.

Cette bonne nouvelle est le point culminant d’années de campagne pour les lapins. En 2012 et 2014, nous avons exposé leur terrible situation à travers des enquêtes, qui avaient permis une forte couverture médiatique et de sensibiliser sur ce mode d’élevage cruel.

En mai dernier, nous avons remis notre pétition de 600 000 signatures à l’intention des ministres européens de l’Agriculture, ainsi qu’aux eurodéputés, demandant la fin de l’élevage de lapins en cage. Nous avons également demandé aux enfants de toute l’UE d’envoyer des dessins de lapins sur leur vision de comment les lapins devraient être élevés, en les distribuant aux 751 députés européens avant le vote d’aujourd’hui.

Plus récemment, à l’approche du vote, des panneaux d’affichage ont été accrochés à  Bruxelles, appelant les eurodéputés à créer Une nouvelle ère sans cage pour les lapins.

Aurélia Greff, notre responsable campagnes, a déclaré : « Le résultat positif d’aujourd’hui a été l’aboutissement d’années de campagne de la part de nos supporters et de notre équipe.

« Nos sympathisants ont été formidables : ils ont envoyé des emails, appelé, tweeté, fait des dons et même proposé à leurs enfants de dessiner des lapins pour montrer comment nous devrions les élever. Nous ne pouvons pas les remercier assez ! »

Un grand jour pour les lapins d’Europe !

Note directrice, Léopoldine Charbonneaux, a commenté cette nouvelle : « Quelle journée fantastique pour les lapins d’Europe. L’élevage de lapin est très peu connu, mais des centaines de millions de lapins sont élevés en cage à travers l’Europe. Cette demande de législation spécifique à l’espèce, et le rapport sur le bien-être des lapins, signifient clairement que leur bien-être ne peut plus être ignoré. »

Si vous souhaitez en savoir plus sur les lapins et leur bien-être cliquez ici.

Vous pouvez soutenir cette campagne avec un don ici. Merci.

* Estimation des chiffres FAOSTAT pour 2010-13

Au Portugal, le repas vegan est désormais obligatoire dans toutes les cantine publiques

Article de Vegactu.com

Nicolaï Van Lennepkade 15 mars 2017

Toutes les cantines publiques du Portugal seront maintenant légalement tenues de fournir une option végétalienne1 .
La nouvelle loi récemment approuvée stipule que les cantines de toutes les écoles, universités, hôpitaux, prisons et autres bâtiments publics devront fournir une nourriture sans produits d’origine animale (végétalienne) dans les six prochains mois.

Une avancée majeure pour le Portugal

C’est après que la Société végétarienne portugaise ait distribué une pétition, qui a rassemblé plus de 15 000 signatures, que la question a été posée au Parlement, début de 2016.
Nuno Alvim, le porte-parole de l’Association Végétarienne Portugaise, déclare : « Nous pensons que c’est une avancée majeure pour le Portugal car c’est la première fois qu’une loi mentionne spécifiquement le végétarisme. »

Un impact significatif sur la santé de la population

Nuno Alvim estime aussi que cela devrait encourager les gens à consommer davantage de plats végétaliens : « Cette loi favorisera la diversité des habitudes alimentaires et encouragera davantage de gens à choisir l’option végétalienne, car elle deviendra plus accessible. »
Il ajoute que les bénéfices seront aussi sanitaires, et écologiques :

Bien sûr, on prévoit que cela aura un impact significatif sur la santé de la population avant tout, mais aussi sur les animaux et l’environnement à long terme. Promouvoir les droits de la population végétalienne est aussi important que de faire campagne et d’informer les gens quant aux bienfaits de l’alimentation végétalienne, à notre avis.

Précisions :

  1. It is now illegal not to offer vegan food at prisons, hospitals and schools in Portugal []

La Belgique en avance sur la France

Ann De Greef est cofondatrice et directrice de l’association GAIA, Groupe d’Action dans l’Intérêt des Animaux. Elle conduit un travail de lobbying pour un meilleur respect des animaux en étroite collaboration avec des organisations européennes et internationales. Elle est notamment membre du Conseil d’Administration de l’ECEAE (Coalition Européenne pour mettre fin à l’Expérimentation Animale).

Jean-Marc Montegnies est directeur de l’association animaux en péril. La place de l’association dans le paysage de la protection animale lui a valu d’être membre permanent du Conseil du Bien-être animal, organe consultatif chargé de remettre des avis aux ministres compétents sur des thématiques relatives au bien-être et à la protection des animaux.

http://www.lanuitavecunmoustique.org/#!du-coq–lame/cete