Élus

Le maire de Lescar (64) dépose plainte contre le cirque Benzini

Publié le . Mis à jour par R. B..
Lescar (64) : la mairie dépose plainte contre le cirque Benzini
Le cirque propose des spectacles avec des dromadaires, des chevaux et des lamas

DAVID LE DEODIC

La municipalité ignorait que le cirque produisait des spectacles avec animaux, interdits depuis un arrêté de février 2016

La fondation Brigitte Bardot était vent debout. Alors que la ville de Lescar s’est engagée en février dernier à ne plus accueillir de spectacles de cirques avec animaux, le cirque Benzini s’est installé ce week-end avec ses lamas, dromadaires et chevaux.

« J’ai dit oui à une demande d’installation d’un spectacle de clowns, explique le maire de Lescar, Christian Laine. Il n’y avait pas de problèmes jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’il y avait des animaux! » La police municipale est venue constater la présence des huit bêtes dans la prairie qui borde le parking du lycée. Le PV a été envoyé au procureur de la République qui devra se prononcer sur une amende.

Pas de quoi faire déménager le cirque pour autant. Les spectacles continuent jusqu’à mercredi. « J’ignorais que la mairie avait déposé plainte, indique son directeur Reynald Benzini. Quand on a envoyé les documents, il y avait bien le certificat d’assurance avec la précision du nombre d’animaux. »

« Nous sommes satisfaits de la réaction de la mairie, explique Daniel Raposo, le représentant de la fondation Bardot en Béarn. On est très actif pour que les villes du 64 ne reçoivent plus de cirques avec animaux. »

Liste des villes ayant interdit les cirques avec animaux

Carte CCE²A (Collectif Contre l’Expérimentation et l’Exploitation Animales) : http://ccea.fr/

 

Maire ayant mis en place une journée sans viande dans les cantines

Jacques Boutault, maire du 2ème arrondissement de Paris, qui a signé la charte des élus locaux pour les animaux, a institué une journée végétarienne par semaine pour les écoles.

Ci-dessous la vidéo de l’intervention de Jacques BOUTAULT lors de la conférence sur le végétarisme qui s’est déroulée le 1er Juin 2015 à Paris.

Le maire du 2ème arrondissement de Paris a institué un repas sans viande par semaine dans les cantines de son arrondissement. Il a procédé par étapes successives .

Il a d’abord demandé des aliments bio à son prestataire de restauration collective : LA SOGERES. Aujourd’hui 86 % des aliments des cantines du 2ème arrondissement de Paris sont « bio ». Puis, il a demandé l’utilisation de produits locaux et de saison, puis de produits sans OGM, puis de produits sans huile de palme, pour enfin arriver à un repas sans viande chaque semaine en 2009.

Les normes mises en place sont conformes aux recommandations émises par le groupe d’étude des marchés de restauration collective et nutrition (GEM-RCN) et à l’arrêté du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire.